Molitor a raison !

J’ai eu la chance de visiter en avant-première la nouvelle piscine Molitor. Du Spa Clarins au toit-terrasse, tout est dinguement beau.

Il y a bien sûr les emblèmes de Molitor, les bassins d’été et d’hiver. A défaut de jouer les swimming poules en bikini rapport au fait que c’est ici même qu’il fit sa première apparition, j’ai quand même pris la pose pour immortaliser mon passage. Merci Clara.

molitor-1-662x1024

molitor021-1024x807

photo 1 (3)

Il y a une salle de sport dernier cri… Mais ce que j’ai adoré ce sont tous les détails vintage : barres asymétriques, caissons et fauteuils club redonnent à ce lieu son âme historique. Et me donnent un bon coup de vieux. Il y avait les mêmes dans le gymnase du lycée, il y a plus de 20 ans… ;(

photo (31)
Il y a un hôtel 5 étoiles, aux chambres modernes et cocoon, vue sur bassin. Les sols et les œuvres présentes dans les chambres font écho à l’esprit street art qui anime ce lieu depuis sa fermeture.

photo (33)

photo (30)
Il y a un restaurant imaginé par Yannick Alleno qu’il me tarde de tester. Reste à choisir entre un dîner en amoureux (le burger Molitor me fait de l’œil ! )ou un brunch en famille.

Il y a la fameuse Rolls customisée par Jonone dans le lobby. Pour une fois que je peux frimer auprès de mon mari en rentrant chez moi ! Enfin une oeuvre de street art que j’ai vu et pas lui.

photo (32)
Il y a le toit-terrasse à la vue panoramique. J’y serais bien restée la journée pour activer la mélanine.
Il y a de nombreuses expositions d’artistes prévues, à noter dans mon agenda…
Il y a un Club exclusif, privé, controversé comme souvent lorsque c’est exclusif et privé.

Et puis, il y a le Spa Clarins, the last mais certainement pas the least… En sous-sol, à l’abri de l’agitation aquatique, l’humeur est à la détente et au bien-être. Gros coup de cœur pour la suite cabine avec son sauna et son jacuzzi. Et mention spéciale à la salle de lecture !

photo 2 (2)

photo 3 (1)

photo 4 (1)

Bravo et merci à tous les talents qui ont contribué à ce lieu unique. Vous avez eu raison de faire revivre l’esprit Molitor. A très vite, j’espère, pour un Soin ou un burger !…

 

Photos © So happy Malo / Molitor